Comment faire un «nettoyage de printemps» pour retrouver l'énergie de la saison

« La vie est un festival, une célébration et la joie est l'essence même de la vie »

La première fois que j'ai entendu parler du "nettoyage de printemps", c'était il y a plus de 20 ans, lorsque je suis arrivée en Europe, et j'été vraiment surpris!. Quoi ? c’est qu’on printemps que l'on fait un grand nettoyage ? vraiment ? A cette époque, J'avais déjà intégré en moi le fait que faire du nettoyage et l'organisation dois être quelque chose d'amusant, quelque chose qui nous rend heureux, et qu’on devra faire non seulement au printemps, mais à différents moments de l'année.

Puis avec le temps j'ai compris que le fameux "nettoyage de printemps" est quelque chose que les gens ne font que par routine, c’est quelque chose que on fait sans un objectif précis, juste parce que on sort de l'hiver (qui est généralement trop long pour tout le monde) et qu’on commence une période où on a envie d'être plus dehors et bien, alors «il faut nettoyer», il faut ranger les vêtements d'hiver et aller à la cave et/ou au grenier pour trouver les vêtements et chaussures d'été et puis on en profite pour ranger. C’est plutôt ça le fameux «nettoyage du printemps»

C'est dans ce "on doit faire" que la plupart des gens se sent dépassés, stressés et perdus ! Le rangement est donc devenu une source de stress pour beaucoup des gens aujourd’hui.

Alors, pour éviter cette stress qui revient année après année, je veux vous faire une proposition spéciale: au lieu de faire un "nettoyage de printemps", je vous invite à faire un "festival de rangement". Le but de tout festival qui se respecte, est d'inciter au bonheur et à la joie. Voilà donc l'objectif principal, l'intention, la finalité d'un "festival de rangement" : promouvoir le bonheur.

Voici les étapes à suivre pour réaliser un "festival de rangement":

  1. Préparez la logistique de votre festival : comme tout festival qui se respecte, vous devez consacrer un espace important à la musique, aux boissons et au matériel essentiel. Donc, avant de commencer, mettez votre musique préférée, trouvez votre boisson préférée et les produits de nettoyage que vous aimez le plus (dans mon cas, ce sont les produits écologiques et bios et c'est pourquoi je me suis associé avec la societé Go cleaning et sa gamme des produits natureles VG). Pensez à voir tout à portée de main et prêt à être utilisé, ainsi vous ne perdrez pas de temps et vous serez dans un état de haute énergie (c'est-à-dire heureux, «chaud patate» motivé).
  2. Commencez votre « festival de rangement» par catégories (et non par lieu comme nous avons l'habitude de le faire) Choisissez par exemple la catégorie chaussures (cherchez toutes les chaussures que vous avez et divisez-les également par sous-catégories : tennis, sandales, haut talons, ....) Mettez tous les objets d'une catégorie au même endroit afin de pouvoir visualiser la quantité d'objets que vous avez.
  3. Choisissez que les articles qui vous rendent heureux. Si vous commencez à choisir les choses que vous n'aimez pas, ou qui sont démodées, détériorées,... votre cerveau se focaliserai sur tout cela, et en quelques minutes vous commencerez à vous sentir démotivé, accablé, fatigué, et sans envie de continuer. Si vous vous focalise sur les choses que vous aimez, que vous trouvez belles, qui vous rappellent des souvenirs agréables, votre cerveau se focalisera sur le positif et vous aurez ainsi l'énergie de continuer.
  4. Donnez une place à chaque chose et chaque chose à sa place. Vous connaissez certainement cet adage, il est temps de l'appliquer à votre maison/travail. Savoir quelle est la place de chaque chose, vous permet de "soulager" la charge mentale que vous avez et d'éviter de perdre du temps à chercher des choses qui devraient être à leur place (clés, lunettes, ....). A partir du moment où vous décidez une place pour votre objet, le cerveau l’enregistre. https://academy.wellbeingorganized.com/fr/chaque-chose-a-sa-place/
  5. Accepter le chaos: comme dans tout festival qui se respecte, à la fin, il y a toujours un état parfois un peu "chaotique", des choses qui ont changé de place. Acceptez qu'une "festival de rangement" est un processus non seulement externe, mais aussi interne et qu'il y aura des choses qui ne trouveront pas leur place le jour où vous commencerez le festival, mais pendant la durée de votre festival. Avancez petit à petit, pas à pas. Célébrez chaque étape que vous terminez (chaque catégorie que vous terminez) et allez à votre propre rythme.

Si vous mettez ces 5 conseils en pratique, je suis sûr que vous allez aimer votre "festival rangement" et qu'il deviendra un rituel important dans votre vie. Je vous invite également à mettre de côté les excuses que nous aimons tant utiliser : Avec mes enfants, mon conjoint, ma famille, mon petit(e) ami(e), ... il est impossible de faire un "festival de rangement". Commencez et vous verrez que l'effet "boule de neige" vous aidera. Tu trouverais plus sur ce sujet dans mon blog ici :  https://www.wellbeingorganized.com/fr/l-effet-boule-de-neige-dans-le-rangement-de-votre-maison/

Alors mettons-nous au travail, précisons que l'intention en cette période de l'année est de faire une "Festival de rangement" et de le vivre avec intensité, avec bonheur.

Avec tout mon amour inconditionnel et ma lumière, Eli

Partagez cet article avec vos amis

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Souscrire

Inscrivez-vous avec votre adresse e-mail pour recevoir mes nouvelles et des mises à jour

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Témoignages de mes clients & transformations

Regardez ce que mes charmants clients disent de mon travail

Télécharger le guide gratuit

Cinq étapes pour trouver sa «propre raison d ‘être»